Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 20:24

 

       L'accord Sykes-Picot de mai 1916 partageait entre Anglais, Français et Russes l'empire ottoman gouverné par les Jeunes-Turcs allié de l'Allemagne, Autriche-Hongrie et Bulgarie.  A l'armistice, ce partage eut lieu, mais les Russes en furent exclus, les bolchéviks au pouvoir ayant signé une paix séparée en mars 1918.

       Entre autres régions, la Cilicie revint à la France qui y avait une longue tradition depuis le XII-ème siècle et bénéficiait de la sympathie et du soutien des Arméniens.  Mais dès la fin de la guerre, les vieilles rivalités franco-britanniques refirent surface.  Acharnés à vouloir rester les maîtres du jeu, les Anglais ne tardèrent pas à trahir leurs alliés d'hier, Français et Arabes, et à s'aboucher avec les vaincus turcs qu'ils s'étaient pourtant jurés de punir pour l'extermination des Arméniens.  Alors que depuis le début les Français avaient la maîtrise totale du terrain avec des troupes relativement réduites mais commandées par des officiers supérieurs patriotes et brillants comme le général d'Armée Julien DUFIEUX, le général ANDREA, le colonel ROMIEU, le colonel GRACY DE LA HAYRIE, le colonel BREMOND, la France, trahie aussi par certains des siens qui intriguaient avec les kémalistes, dut évacuer dans des conditions tragiques la Cilicie pour laquelle des milliers de soldats français et des volontaires arméniens de la Légion d'Orient avaient héroïquement versé leur sang.

       C'est cette épopée de la reconquête de la Cilicie puis de son abandon que Paul du VEOU, capitaine dans la Légion d'Orient, relate avec la véracité d'un témoin oculaire et un rare talent d'historien.  En plus du patriotisme et d'une haute idée de la France, son témoignage célèbre aussi la fraternité d'armes franco-arménienne qui n'est pas un vain mot dans sa bouche.  Ce témoignage dense, régulièrement mis à contribution pour des thèses de doctorat, retrace aussi la genèse du mouvement kémaliste, héritier direct du régime jeune-turc, qui bénéficia des trahisons dont furent victimes Français, Arméniens et Grecs, et éclaire magistralement l'imbroglio et la violence dans lesquels le Proche-Orient se trouve encore aujourd'hui.  A un moment crucial pour l'Europe, il constitue une mise en garde pour tous ceux qui refusent le « Rapt de l'Europe » et qui veulent continuer à y vivre dans la paix et la liberté.

 

Paul de REMUZAT du VEOU descend d'une lignée dont les origines remontent à 1138.  Décédé en 1963, il était décoré de la Croix de Guerre, médaillé de la Résistance (il mit sur pied et dirigea le réseau «Henri-Paul» au sein du mouvement de résistance «Combat» animé par Henri FRENAY), chevalier de l'Ordre de Danebrog, chevalier de l'Ordre de Saint-Grégoire-le-Grand, chevalier de la Couronne de Roumanie et médaillé de la campagne Syrie-Cilicie.

 


Couverture : "Rouge des racines", huile sur toile d'Archak. 

Format : 165x225 ; 417 pages.

 

Prix : 29,50 Euros.

 

ISBN 2-913564-15-1









Partager cet article

Repost 0
Published by Hratch Bedrossian - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

docteur calfayan jean 11/05/2013 15:00


A l'attention de HRATCH BEDROSSIAN.


Monsieur,


J'ai lu avec un vif intérêt le livre "Constantinople, 24 avril 1915" d'ARAM ANTONIAN, que vous avez traduit, ouvrage qui m'a été offert par mon cousin, Monsieur Nechan Samouélian.


Etant le petit-fils de Nechan Kalfayan, ingénieur agronome, directeur adjoint à la Section Technique Agricole au Ministère de l'Agriculture de l'Empire Ottoman, professeur d'Agriculture et de
Sériciculture à l'Ecole Sup. d'Agriculture d'Halkali (Constantinople), cité pp 56, 71, 130-131 où il est qualifié de "balourd", je suis très étonné qu'il figure parmi les intellectuels de
Constantinople déportés. D'après mes souvenirs familiaux, des collègues turcs de travail l'auraient prévenu le 23 avril, afin qu'il puisse échapper à la rafle. Ce qu'il fit, avec toute sa
famille, par bateau il serait parvenu à Corfou.


Je vous serais très reconnaissant de bien vouloir me faire connaître - dans la mesure du possible - la version véridique, car votre livre m'a plongé dans un univers de cauchemars et de tourments.


Je vous en remercie par avance,et dans l'attente de votre réponse, veuillez recevoir l'assurance de ma plus profonde sympathie.

Dr JEAN CALFAYAN, 22 Rue Victor Hugo, 95130 Le PLessis-Bouchard.


P.S. - Mon grand-père écrivait Calfayan tantôt avec un K, tantôt avec un C. 

Présentation

  • : Le Cercle d'Ecrits Caucasiens
  • : catalogue des livres publiés par le Cercle d'écrits caucasiens
  • Contact

Profil

  • Maison d'éditions "Le cercle d'écrits caucasiens"
Pour commander un ouvrage ou avoir plus d'information, s'adresser par mail :
ecrits.caucasiens@orange.fr 
livres à la FNAC,possibilité de les commander auprès de votre librairie
  • Maison d'éditions "Le cercle d'écrits caucasiens" Pour commander un ouvrage ou avoir plus d'information, s'adresser par mail : ecrits.caucasiens@orange.fr livres à la FNAC,possibilité de les commander auprès de votre librairie

Rechercher